27.12.08

Racionalismo, una vía de excepción?

Jürgen Habermas.

"Le fondamentalisme est souvent présenté comme la conséquence á long terme des violences de la colonisation et des faillites de la décolonisation. Une modernisation capitaliste imposée de l´exterieur dans des circunstances défavorables génére l´insécurité sociale et le rejet culturel. Mais comment expliquer alors la revitalisation politique de la religion aux États Unis, dans un contexte oú la dynamique de modernisation a connu ses plus grands succés?
...
L´importance politique des religions n´ayant cessé de croitre et de s´imposer entre temps, l´Europe, rivée á la separation posée par Kant entre le savoir et la foi, se couperait-elle désormais du reste du monde? En termes d´histoire universelle, le "rationalisme occidental" de Max Weber devrait-il etre dorénavant tenu pour la véritable voie d´exception?

Comentario de la edición de Gallimard aparecida en noviembre de 2008.

Y qué papel tiene el nacionalismo con respecto a la lógica racionalista? No es éste acaso una forma de religión, un poco más tonta, más idealista, ya que no promete paraísos. Peligrosa mezcla, nacionalismo y religión.
D.B.

No hay comentarios.:

Publicar un comentario

Se produjo un error en este gadget.